Retour

Pose de tableau électrique

Après les travaux de viabilisation de votre terrain et la réalisation du schéma électrique de votre habitation, la pose du tableau électrique confirme la disponibilité et l’accessibilité de votre habitation en électricité. Avec l’amendement 5 de la norme NF C 15-100, les termes GTL (gaine technique du logement) et ETEL (espace technique logement) sont introduits. Pour être conforme aux nouvelles règles de sécurité, la pose du tableau électrique doit suivre un processus bien précis dont les techniciens de votre entreprise d’électricité possèdent une maîtrise certaine.

Le dispositif d’installation de tableau électrique

La réglementation NF C 15-100 exige la mise en place du tableau électrique dans un espace spécialement réservé à cette fin et appelé Espace Technique du logement (ETEL). Dans cet espace aux dimensionnements précisés par l’amendement 5 de la NF C 15-100 (60 cm de largeur et 25 cm de profondeur), il faudra procéder à la mise en place de la Gaine Technique logement (GTL).
Par définition, la GTL est l’ensemble des équipements que l’on retrouve dans l’ETEL. Le tableau électrique est l’une des composantes de la GTL qui comprend également le coffret de communication et la platine disjoncteur d’abonné.
La pose de tableau électrique consiste en un agencement d’interrupteurs différentiels et de disjoncteurs. Les Normes NF C 15-100 recommandent de prévoir des emplacements libres pour d’éventuels travaux d’extension.

Les grandes étapes de la pose de tableau électrique

Après la mise sous tension du disjoncteur général, les travaux de pose du tableau électrique se décomposent en cinq étapes :

  • Le choix du coffret en fonction des besoins énergétiques ;
  • La pose du tableau en respectant les mesures réglementaires ;
  • La pose des interrupteurs différentiels et des disjoncteurs divisionnaires : cette étape permet de protéger l’habitation contre les fuites de courant en coupant l’installation en cas de risques. En présence d’une zone à risque, il est conseillé d’installer un parafoudre avant les disjoncteurs ;
  • La répartition des circuits électriques : ici, chaque circuit électrique est relié à son disjoncteur divisionnaire ;
  • La mise à la terre : c’est l’étape où l’on procède au raccordement du tableau électrique à la terre et au disjoncteur principal.


La pose de tableau électrique est une opération délicate qui nécessite l’intervention d’un professionnel expérimenté. Folliot Entreprise vous recommande son expertise à ce sujet. Prenez rendez-vous ou demandez un devis sans plus attendre.

Prenez contact
Demander un conseil et un devis sur mesure !
Erreur! Merci de bien vouloir saisir tous les champs obligatoires
 
* les champs signalés d'un astérisque sont obligatoires.